EN DÉCEMBRE : Transport Offert ♦ Bijoux en Promotion ♦ Livraison avant Noël Garantie pour toute commande jusqu'au 4 décembre
EN DÉCEMBRE : Transport Offert ♦ Bijoux en Promotion ♦ Livraison avant Noël Garantie pour toute commande jusqu'au 4 décembre

Apatite - Apatite bleue, verte - Gisements et couleurs de l'apatite

Fermer

Apatite

Définition de l'apatite

Série de phosphates de calcium fluorés ou chlorés, appartenant au système hexagonal, et dont les termes extrêmes sont la fluorapatite, la chlorapatite et l'hydroxylapatite. Les apatites gemmes sont surtout des fluorapatites.

Étymologie de l'apatite

Apatite verteL'apatite, du grec apatao, tromper, duper, fut ainsi nommée par Werner en 1786 en raison de la multiplicité de ses aspects cristallins, qui peuvent la faire confondre notamment avec le béryl.

Substitutions de l'apatite

De nombreuses substitutions peuvent intervenir : du calcium peut être remplacé par du strontium, du manganèse, des terres rares (cérium, lanthane, yttrium), des alcalins (sodium, potassium, baryum), etc. ; le groupement carbonate peut, en outre, remplacer partiellement le groupement phosphate (notamment dans la variété massive, v. collophane).

Valeurs de l'apatite

Les apatites sont uniaxes négatives avec une très faible biréfringence ; les valeurs des indices de réfraction des termes extrêmes sont 1,630 et 1,633 (apatite fluorée) ; 1,646 et 1,651 (apatite hydroxylée) ; 1,667 et 1,668 (apatite chlorée). Les variations des indices de réfraction de l'apatite gemme se situent généralement de 1,630 à 1,640 et de 1,633 à 1,645 environ, sa densité de 3,17 à 3,23. Leur luminescence est très faible.

Les cristaux, hexagonaux, rarement aciculaires, souvent plus ou moinsallongés, ou aplatis en lamelles, sont terminés soit par une base simple, soit par des pyramides. Les clivages, indistincts, deviennent parfois assez nets ; la dureté faible (5 par définition) en fait une gemme réservée aux collectionneurs, difficilement utilisable en joaillerie.

Gisements et couleurs de l'apatite

Apatite taillée, bleueTrès répandue à la surface du globe, dans les pegmatites potassiques et sodolithiques où les teintes mauves ou bleues sont fréquentes, l'apatite apparaît en magnifiques cristaux de toutes couleurs dans les gîtes stannowolframifèi (Panasqueira, Portugal), dans les gîtes de type porphyrique, les fentes alpines et le: roches métamorphiques. Mais elle est surtout extraite de dépôts secondaires comme les graviers gemmifères.

Apatite jaune

L'apatite jaune, peu dichroïque, don le spectre d'absorption attribué aux terres rares montre deux groupes de fine lignes, l'un dans le jaune et l'autre dans 1 vert, est la plus commune. Sa luminescence est généralement violacée. Elle provient essentiellement des gîtes dt fer de contact (pyrométasomatiques) du Cerro Mercado, au Mexique. Des apatite analogues existent dans l'île d'Ormuz (golfe Persique).

Apatite verte

L'apatite verte, parfois assez dichroïque, sans spectre d'absorption net à luminescence verdâtre, provient de la province de Murcie, en Espagne (apatite: asperges), et de la province de Madras er Inde (apatites vert d'eau).

Apatite bleue

L'apatite bleue, très dichroïque (rayon extraordinaire bleu et rayon ordinaire jaur pâle), dont le spectre d'absorption présent des lignes dans le vert et dans le bleu attribuées au praséodyme, à luminescence bleu violacé à bleu ciel, provient des graviers gemmifères de Mogok (Myanmai et de ceux du Sri Lanka.

Apatite violette

L'apatite violette, à luminescence ver jaune, se rencontre en Saxe, en Bohême, au Tessin, au Portugal (Panasqueira) et av. États-Unis (pegmatites du Maine).

Apatite bleu-vert

De l'apatite chatoyante bleu-vert, parfois traitée thermiquement, a été trouvée à Madagascar.

De l'apatite chatoyante a été rencontrée dans les alluvions gemmifère! du Sri Lanka.

Apatite de toutes couleurs

Le Brésil (en particulier l'État de Minas Gérais) produit des apatites de toutes couleurs, roses dans la mine d'or c Morro-Velho, bleu profond, vertes, chatoyantes, etc., dans diverses pegmatite (Itatiaia près de Governador Valadares).

Apatite rose à violet foncé

Vers 1980, de remarquables cristaux d'apatite rose à violet foncé ont été mis en évidence dans les pegmatites du nord du Pakistan, parfois associés à l'aigue-marine.

La Smithsonian Institution à Washington expose deux apatites de 29 carats, l'une jaune du Mexique, l'autre jaune-vert de Mogok, et une apatite bleue du Sri Lanka, de 8,8 carats ; à Paris, le Muséum national d'histoire naturelle possède une apatite verte du Brésil pesant 31,4 carats.