EN DÉCEMBRE : Transport Offert ♦ Bijoux en Promotion ♦ Large sélection de bijoux garantie pour Noël
EN DÉCEMBRE : Transport Offert ♦ Bijoux en Promotion ♦ Large sélection de bijoux garantie pour Noël

Saphir - Signification, symbole et gisements - Saphirs célèbres

Fermer

Saphir

Sommaire : Définition du saphirÉtymologie du saphirSymbole et signification du saphirSaphir en lithothérapieLégende du saphirÉsotérisme du saphirPropriétés physiques du saphirTaille du saphir et inclusionsGisements de saphirsSaphir du CachemireSaphir de Birmanie (Myannar)Saphir du Sri LankaSaphir du Cambodge et de ThaïlandeSaphir du LaosSaphir du VietnâmAutres gisements de saphirsSaphirs célèbresBague saphir et perlePendentif saphir et perleBoucle d'oreille saphir et perleRecherche sémantique liée à saphir

Définition du saphir

Corindon naturel de couleur bleue.

Étymologie du saphir

Sauriratna en sanskrit, sampir en chaldéen, sappir en hébreu, ont donné le grec sappheiros, transcrit sapphirus en latin et saphir en français. Jusqu'au XIIIe siècle, ce mot désignait le lapis-lazuli.

Le saphir était néanmoins connu dans l'Antiquité grecque sous le nom de huakinthos, nom donné à l'iris bleu violacé et par extension à une gemme bleue violacée, le saphir du Ski Lanka.

Symbole et signification du saphir

saphirLe mot saphir vient de l'hébreu sappir, « la chose la plus belle ». Les Tables de la Loi, remises par Dieu à Moïse sur le mont Sinaï, étaient en saphir, de même que le sceau de Salomon qui permettait au fils de David d'enchaîner les démons. Sa couleur, qui n'est pas sans rappeler le bleu du ciel ou la transparence de l'azur, en fait l'emblème du monde divin et de l'immortalité.

Vertus du saphir

Les Égyptiens vénéraient déjà cette pierre qu'ils considéraient comme la gemme sacrée de la vérité et de la justice. Bien sûr l'efficacité de ses vertus était réservée aux personnes au cœur pur et sincère. Bien plus tard, l'Église catholique devait à son tour en faire le symbole de la pureté et rapprocha sa lumière de celle du royaume de Dieu. Les cardinaux, dès le XIIIe siècle, portaient ainsi à la main droite - celle qui bénit - une bague ornée d'un saphir. Le saphir bleu est également considéré comme la pierre de la fidélité. Cest pourquoi on le retrouve également comme « favori » dans les bagues de fiançailles.

Saphir en lithothérapie

La lithothérapie attribue au saphir de multiples pouvoirs qui varient selon ses différentes couleurs.

Couleur du saphir

Le saphir bleu clair, signe de douceur et de tendresse, faciliterait la communication. Le saphir d'un bleu soutenu stimulerait la spiritualité, développerait les facultés extrasensorielles, l'imagination et la créativité. Il constituerait encore un remède efficace dans le traitement des insomnies et le soulagement des migraines et redonnerait au corps toute sa force ainsi qu'une très belle couleur de peau.

Légende du saphir

En sanskrit, Himalaya signifie séjour des neiges. C'est là-bas, parmi les plus hauts sommets, que naquit une étrange légende. Les anciens racontent qu'au début des temps, cette terre était peuplée de géants. Effrontés, voire impudents, et alors qu'une légère brume de beau temps recouvrait la région, ils volèrent aux dieux un morveau de ciel d'une couleur particulière, bleu velouté. Folles de rage et ivres de vengeance, les divinités transformèrent les voleurs en montagnes. Mais dans leur précipitation et leur colère, oublièrent le bien volé. Ainsi naquirent les saphirs bleus du Cachemire.

Esotérisme du saphir

Des vertus prêtées au lapis-lazuli se transfèrent tour à tour au saphir et en particulier le pouvoir de guérir les maux des yeux, souvenir probable du lapis-lazuli comme fard à paupières dans l'ancienne Egypte.

Quant au véritable saphir, c'est un talisman pour le voyageur, qu'il protège de la peste et des blessures et à qui il assure un gîte agréable. Il détourne les éclairs et procure paix et prudence à son propriétaire.

Propriétés physiques du saphir

Le centre chromogène du saphir, un corindon naturel de couleur bleue, résulte de la présence simultanée de fer et de titane substituant un peu d'aluminium dans la maille corindon. Toutefois, un excès de fer entraîne souvent une couleur sous-jacente verdâtre peu appréciée. Les indices de réfraction et la densité augmentent avec la teneur en fer. Aussi, les indices de réfraction varient ils de 1.76 à 1.77 et de 1.77 à 1.78. La densité est comprise entre 4.0 et 4.1.

- Les saphirs du cachemire sont réputés pour leur couleur bleue roi veloutée, profonde, même si cependant, il existe des saphirs du Cashemire de qualité médiocre.

- Les saphirs de Birmanie (Myannar) sont réputés pour leur magnifique couleur bleue intense, qui a cependant tendance à s'assombrir fortement à la lumière du soir, un phénomène remarqué depuis longtemps. C'est la chose la plus étrange du monde que de voir une magnifique parure de bijoux en saphirs devenir noire à la lueur des chandelles. Leur dichroïsme est marqué : bleu-vert pâle.

- Les saphirs du Sri lanka sont réputés pour leur grosseur et leur belle couleur, cependant souvent un peu claire et parfois très irrégulièrement répartie. Si bien qu'un saphir peut se présenter comme partiellement incolore (trou de couleur). Certains restent bleus à la lumière du soir, d'autres ont tendance à violacer. Leur spectre d'absorption montre alors la présence conjointe de fer et de chrome. Le dichroïsme des saphirs sri lankais est franc : bleu-blanc.

- Les saphirs de Thaïlande, du Cambodge et d'Australie sont réputés pour leur couleur bleue plus ou moins nuancée de vert.

Taille du saphir et inclusions

Bague en saphir de BurmaTaille du saphir

Le saphir est taillé, de préférence, la table perpendiculaire à l'axe cristallin principal , afin de montrer sa belle couleur bleu pur. Toutefois, comme la couleur est presque toujours irrégulièrement répartie, le lapidaire doit spécialement bien étudier le cristal afin de placer la couleur sur un côté de la culasse, d'où elle irradiera toute la pierre. Les lapidaires indiens et sri lankais excellent particulièrement dans ce travail.

Les saphirs étoilés sont taillés en cabochon de sorte que l'étoile soit centrée.

Inclusions du saphir

Les saphirs ont des inclusions assez similaires : Des zones d'accroissement colorées, aiguilles de rutile, reliquats d'exsolutions, givres. Toutefois, l'aspect de ces inclusions est différent selon la provenance des pierres..

Gisements de saphirs

Les gisements primaires de corindons (saphirs et rubis) se situent dans les roches d'altitude et les gisements secondaires recueillent plus bas les gemmes transportées par les rivières et déposées dans leur lit. On trouve des saphirs en Australie (dans le Queensland), aux États-Unis (Montana), en Tanzanie (le long du fleuve Umba), en Chine, à Madagascar et en Tchéquie. Mais les principaux gîtes se trouvent au Myanmar - ex-Birmanie - (dans la région de Mogok), en Thaïlande (dans la région de Chanthaburi), au Cambodge (région de Pailin), au Sri Lanka (région occidentale).

Les gisements du Sri Lanka sont, comme ceux de Thaïlande, connus depuis des siècles et ont fourni la moitié de la production mondiale. Ici, il s'agit de gisements secondaires. Ainsi, à Ratnapura, les mineurs travaillent plongés dans l'eau des rivières jusqu'à la taille. Ils recueillent le gravier et le déversent dans une bâtée en roseaux tressés. Après avoir fait tourner cette dernière d'un mouvement rapide, ils trouvent, les jours de chance, de très beaux saphirs bleus ou d'autres couleurs

Couleur du saphir

En effet, les saphirs peuvent être bleus, incolores, roses, oranges, jaunes, verts, violets, noirs et de toutes les tonalités intermédiaires, comme le saphir « Padparadscha », couleur fleur de lotus. Mais c'est bien au Cachemire que l'on trouve, aujourd'hui encore, les plus beaux saphirs bleus. Ils sont cachés, bien à l'abri, au cœur des plus hauts sommets.

Saphir du Cachemire

Les hauts sommets du Cachemire

Gros saphirTout commença en 1881 lorsque des montagnards se mirent à échanger des cristaux de saphirs contre du sel, poids pour poids. Le corindon était connu depuis longtemps des habitants qui l'utilisaient pour affûter leurs outils. Plus tard, une découverte d'une poche remplie de cristaux bleus incita à tirer parti du fameux cristal.

Fin 1882, un syndicat de joaillier achetait un lot de beaux saphirs pour 90 000 dollars. En 1883, le maharadjah du Cachemire se déclarait propriétaire des mines, arrêtait toute vente privée et envoyait l'armée pour garder le gisement.

L'exploitation continua avec des intérêts privés, mais les mines seront totalement abandonnées en 1979. Il est dommage que ce gisement exceptionnel, pour la beauté unique de ses gemmes, n'ait pas eu l'avenir qu'il mérite.

Le saphir est la variété bleue du corindon qui est lui-même un oxyde d'aluminium. Comme le rubis, autre variété de corindon, ii compte parmi les plus durs sur l'échelle de Mohs (9, contre 10 pour le diamant) et il est insoluble dans les acides. Ses nuances de bleu sont si subtiles que le vocabulaire est trop pauvre pour toutes les nommer. Elles sont dues à la présence de petites quantités d'oxyde de fer et de titane. Il y a plusieurs millions d'années, un fluide circulait entre une pegmatite et une roche dérivée du manteau terrestre. Pendant son passage, le fluide s'est enrichi en aluminium, en fer et en titane. En se combinant, ces différents éléments se mélangèrent et se déposèrent sous forme de saphirs. Le fer est responsable de la couleur bleue, tandis que la présence de titane produit toutes ces nuances si subtiles. Le saphir se forme dans les couches supérieures de la croûte terrestre. Comme dans ces couches la présence de fer et de titane est plus fréquente, le saphir est moins rare que le rubis dont la couleur est due, elle, à la présence d'atomes de chrome.

C'est en 1881 que les chroniqueurs mentionnent les premières découvertes de ces gemmes dans la région du Cachemire. Plusieurs siècles auparavant, des hommes venant d'Afghanistan et faisant partie d'une caravane de mules en route pour Dehli, la capitale indienne, auraient découvert quelques pierres bleues mises au jour à la suite d'un glissement de terrain sur une colline du Cachemire. Aller visiter les mines du Cachemire est, je l'avoue, une entreprise qui frise l'inconscience. Il y a bien sûr les rudesses du climat et de l'altitude. Mais il y a encore la situation géopolitique avec le conflit indo-pakistanais qui dure, avec plus ou moins de violence, depuis 1949, date à laquelle la province fut divisée. Un tiers au Pakistan (Azad-Cachemire), deux tiers à l'Inde (Jammu-et-Cachemire).

Mine de saphirs

Un exemple de mine où l'on peut trouver des saphirs se trouvent à 4 500 mètres d'altitude. La mine est gardée par des hommes en armes, des policiers qui vivent ici six mois par an lorsque le site est accessible. Pour descendre dans le « saint des saints », il faut emprunter un goulet noir qui plonge au cœur de la montagne. Des stalactites de glace ornent les parois. Elles ont résisté au souffle de la dynamite que manient les mineurs pour ouvrir le chemin. Ils sont une quinzaine, tous musulmans (la religion majoritaire au Jammu-et-Cachemire alors que le reste du pays est à majorité hindouiste).

Après une difficile progression dans la galerie, on aperçoit quelques hommes en train de creuser. Leurs pelles et leurs pioches ont pour cible une sorte d'argile blanche nommée kaolinite où se trouvent les plus belles pierres. Il s'agit maintenant de remplir des seaux de cette matière blanche, de les remonter à la surface et de passer l'ensemble sur un tamis sur lequel on ajoute de l'eau. À la fin de l'opération, alors que l'argile est dissoute, il reste au fond du tamis quelques morceaux blanchâtres : les saphirs cachés par ce dépôt superficiel.

Les joailliers des Maharadjahs

La société J. and K. Minerais exploite ces mines pour le compte du gouvernement du Cachemire. Comme peu de pierres arrivent à destination, les responsables nationaux indiens pensent, à tort, que ces mines sont épuisées alors que les registres que j'ai pu voir mentionnent la découverte de plusieurs dizaines de grammes par jour... Alors ? Deux raisons sont invoquées : certains avancent que pour exploiter puis transporter les gemmes en toute sécurité, un pourcentage serait versé à la guérilla locale. D'autres pensent qu'une grande partie des saphirs se perdrait dans des circuits non officiels.

C'est à Dehli, et plus particulièrement chez un des joailliers du Sunder Nagar market, qu'arrivent, depuis des générations, les pierres brutes du Cachemire. Je me suis rendu chez un vieux lapidaire, Shepir. Pour les tailler, il utilise lès mêmes techniques que ses aïeux : une meule et un archet en bois. Tout en me faisant une démonstration, il m'explique : « Le saphir est la pierre la plus dure à tailler ; il faut localiser la couleur et pour qu'elle s'exprime, la facetter au bon endroit. »

À la fin du XIXe siècle et jusqu'au milieu du XXe, les principaux acquéreurs de saphirs - entre autres - étaient les maharadjahs. Ces gouverneurs - de la magnifique région du Rajasthan notamment - achetaient de merveilleuses pièces par kilos. Il suffisait par exemple qu'un astrologue leur ait conseillé de porter une de ces pierres considérées comme de puissants agents capables de diffuser l'énergie du cosmos ou de l'absorber. Mais les temps ont bien changé et les saphirs sont passés dans d'autres mains. Le Gem Palace existe depuis 1852. Il est tenu par Sanjay Kasliwal et ses deux frères, descendants de trois générations de joailliers de maharadjahs.

Aujourd'hui, c'est lui qui leur rachète leurs bijoux. Sanjay ne se contente pas de vendre des bijoux de collections, il possède, en particulier, plusieurs kilos de saphirs du Cachemire rachetés aux seigneurs locaux. Des célébrités se sont rendues dans ce magasin pour acheter des pierres de toute beauté. Mais gare à ceux qui n'y connaissent rien ! Certains vendeurs n'hésitent pas à nommer « saphirs du Cachemire » des pierres dont l'origine est tout à fait différente et qui, de plus, ont été trafiquées.

Par exemple, une gemme que me montre un marchand de Delhi - qui affiche des prix incohérents et ridiculement bas alors que le prix d'un carat pour un saphir du Cachemire peut atteindre plusieurs milliers de dollars - a été traitée par « diffusion » : on l'a chauffée à 1 700 degrés et on lui a ajouté du fer et du titane pour la colorer en surface. En la plongeant dans de la glycérine, on s'aperçoit que la pierre présente des contours bleu foncé nettement marqués, ce qui est un signe évident de traitement par diffusion.

Saphir de Birmanie (Myannar)

Les saphirs de Birmanie sont associés à une roche localisée en amont de Mogok. Les placers de saphirs exploités dans la vallée sont situés près du village de Kathe à une dizaine de kilomètres de Mogok et à Bernarmyo. Un saphir brut de 384 carats et de très bonne qualité y fut extrait en 1992.

Saphir du Sri Lanka

C'est l'une des régions du monde les plus productrices de gemmes. Le saphir, gemme la plus importante de l'île, est localisé à environ 100km au sud-est de Colombo. De nombreuses pierres sont facettées sur place avec des moyens souvent rudimentaires. Il est difficile de donner une estimation de la production, cependant, le service géologique local a annoncé une production d'environ 61000 carats pour 1965-1966 et de 478000 carats pour 1973. Mais il faut tenir compte des ventes illicites qui sont sans doute assez importantes.

Saphir du Cambodge et de Thaïlande

De part et d'autre de la frontière, des venues basaltiques ont transporté du saphir depuis les profondeurs. Les principales régions travaillées pour le saphir sont Pai Lin et Chamnop au Cambodge et Chanthaburi en Thaïlande. Ces gisements, anciennement connus des populations locales, ont été redécouverts au XIXe siècle. Depuis les années 90, ils fournissent, en masse, près du tiers de la production mondiale.

Saphir du Laos

Des saphirs apportés par des venues basaltiques sont exploitées dans le nord du Pays. Des diamants microscopiques y auraient été décelés en inclusions.

Saphir du Vietnâm

Les régions basaltiques du Vietnâm sont de sources de saphirs associés à des zircons et parfois du grenat, exploités à 250km au nord-est d'Hô Chi Minh-ville. Ces saphirs ressemblent en plus sombre, à ceux des gîtes de Hainan en Chine.

Autres gisements de saphirs

- Chine : Localisée à Penglai, Wengchang dans l'île de Hainan ainsi qu'à Fujian. Ces saphirs font de la Chine un important nouveau producteur.

- Australie : On trouve d'immenses champs d'alluvions riches en saphirs dans le Queensland ainsi qu'en Nouvelle-Galles. Les saphirs sont exploités à l'aide de moyens mécaniques puissants par centaines de kilogrammes annuellement.

Des gîtes alluvionnaire contenant des saphirs ont été également identifiés aux États Unis, en AfriqueColombieBrésilNépal, dans le nord de l'Europe, au Canada et même en France.

Saphirs célèbres

La couleur bleue était autrefois une couleur sacrée que portaient les prêtres pour montrer leur lien avec le ciel. Au Moyen Âge, le saphir devint ce symbole de l'union du prÉlat et du ciel et orna les bagues d'évêques.

Le saphir de la couronne d'Autriche

Pour la raison indiquée ci-dessus, la couronne impériale d'Autriche (1602) est surmontée d'un saphir symbolisant cette union du ciel et de l'empereur considéré comme pontife.

Le saphir de la couronne d'Angleterre

Exécutée pour la reine Victoria en 1838 et remaniée en 1953 pour Elisabeth II, la couronne impériale d'Angleterre comporte le Saphir de saint Edouard auquel est rattaché une légende significative.

Les saphirs les plus célèbres

Le Ruspoli, ou saphir de Louis XIV (135.80 carats), taillé en rhomboèdre, est conservé au Muséum national d'histoire naturelle de Paris.

La Star of India (563.35 carats), provenant du Sri Lanka, est conservée au Musée de New York.

L'Étoile Noire (2097 carats), a été trouvée aux États-Unis dans les années 1950. On y a taillé le buste du général Eisenhower (1444 carats).

...Le lecteur intéressé peut approfondir ses connaissances en visant notre sélection de monographies sur le saphir.

Bague saphir et perle

Bague étoile de mer - Perle de Tahiti - Or blanc, diamants, saphirsBague étoile de mer - Perle de Tahiti - Or jaune, diamants, saphirs

Pendentif saphir et perle

Pendentif Chat - Perle d'Australie, or, diamants - Kingdom of AnimalsPendentif souverain - Perle Australie - Deux ors, diamants, saphirsPendentif boules - Perle de Tahiti - Or jaune, diamants, saphirs bleusPendentif boules - Perle de Tahiti - Or blanc, diamants, saphirs bleusPendentif boule de saphirs - Diamants - Perle de Tahiti, or blancPendentif boule de saphirs - Diamants - Perle de Tahiti, or jaunePendentif 3 circles - Perle de Tahiti - Or jaune, diamants, saphirsPendentif 3 circles - Perle de Tahiti - Or blanc, diamants, saphirs

Boucle d'oreille saphir et perle

 Boucles oreilles perles de Tahiti noires - 9/10mm - GEMMEBoucles d'oreilles - Or jaune - Perles de Tahiti - Saphirs - DiamantsBoucles d'oreilles en or - Perles de Tahiti - Or jaune, diamants, saphirsBoucles d'oreilles en or - Perles de Tahiti - Or blanc, diamants, saphirsBoucles oreilles - Perles de Tahiti noires - Or blanc, diamants, saphirsBoucles oreilles - Perles de Tahiti noires - Or jaune, diamants, saphirs

Recherche sémantique liée à saphir

Bijoux saphir
♦ Saphir prix
Saphir signification
♦ Saphir cirage
♦ Saphir reunion
♦ Saphir cuir
♦ Portail saphir
♦ Saphir chaussure

 

 

→ COLLECTION DE BIJOUX OR ET SAPHIRS