EN DÉCEMBRE : Transport Offert ♦ Bijoux en Promotion ♦ Large sélection de bijoux garantie pour Noël
EN DÉCEMBRE : Transport Offert ♦ Bijoux en Promotion ♦ Large sélection de bijoux garantie pour Noël

Glossaire - Définition de bijouterie joaillerie et gemmologie

Fermer

Glossaire : Définitions de bijouterie joaillerie et gemmologie

Définitions : Bijouterie joaillerie, gemmologie

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

A

Agate : Calcédoine qui présente des zones diversement colorées. Egalement calcédoine à inclusions. L'agate fut de tout temps appréciée comme talisman et comme parure de bijoux. On lui prêtait le pouvoir d'éteindre la soif et d'éloigner les fièvres, si elle était tenue à la main.

Agate iris : Agate dont les couches calcédonieuses successives sont si fines qu'elle présente irisations et iridescence. Originaire d'Inde, l'agate iris était probablement l'opale des anciennes civilisations avant la découverte et l'exploitation des opales de Hongrie par les Romains.

Aigue marine : Béryl bleu clair à bleu verdâtre, d'autant plus apprécié que sa couleur est d'un bleu plus soutenu. En Inde, l'aigue marine fut considérée comme une amulette et, dans l'ancienne Egypte, elle fut sculptée en talisman. Ses propriétés occultes ont été particulièrement décrites au Moyen Âge. Elle assure un mariage heureux et inspire fidélité mutuelle aux jeunes époux. Elle protège les marins et ceux qui prennent la mer. Elle fortifie son propriétaire, préserve et guérit les yeux. Toutes ces propriétés dérivent de sa couleur et de son usage comme lentille grossissante.

Albâtre : Gypse massif (sulfate de calcium hydraté). Blanc et translucide quand il est pur, l'albâtre est souvent associé à divers oxydes, notamment de fer, qui lui donnent des couleurs variées (jaune, brun, rouge, orangé, rose), souvent réparties en bandes. Très poreux, il peut facilement être peint (tels des oeufs de toutes couleurs largement commercialisées). Il craint le feu (par déshydratation, il donne du plâtre), il est peu dense, peu dur (il se raie à l'ongle), peu réfringent. Bien que largement répandu dans le monde, il n'est qu'extrait que dans certaines carrières dont les plus importantes se trouvent en Toscane.

Alexandrite : Chrysobéryl chromifère dont la couleur apparait très différente selon l'ambiance lumineuse : vert comme une émeraude à la lumière du jour, rouge comme un rubis à la lumière des bougies et aux éclairages à incandescence.

Alliance : Une alliance est un anneau le plus souvent composé d'or (En France, on fait référence à de l'or 18 carats). Elle est le symbole de l'union entre deux personnes ayant prété serment durant la cérémonie du mariage.

Alliance de mariage : L'alliance de mariage est un anneau offert durant la cérémonie de mariage. On l'utilise pour sceller l'union sacrée entre deux personnes, elle a donc une valeur symbolique très forte. Portée au doigt, l'alliance de mariage est le plus souvent en métal or 18 carats (or jaune ou blanc 18 carats et même rose) et plus rarement (à cause de son coût) en platine. Souvent composée d'or plein, l'alliance de mariage peut également être sertie de diamants.

Almandin : Grenat alluminoferreux, rouge sombre à rouge violacé. Conu depuis l'Antiquité, l'almandin est le plus commun de tous les grenats. Il fut utilisé abondamment en ornementation. En France, la confection de bijoux en grenats, pyropes et surtout almandins est une spécialité de Perpignan.

Amazonite : Variété de feldspath potassique. En souvenir de la légende des Amazones, le nom d'amazonite a été donné à cette pierre verte que, selon les premiers explorateurs, les femmes d'une tribu exclusivement féminine du nord du Brésil offraient aux hommes d'une tribu voisine pour louer leurs services afin de se perpétuer. L'amazonite est utilisée pour confectionner des boules de colliers, des cabochons pour la bijouterie fantaisie, ainsi que de petits objects (boîtes, cendriers, etc.).

Ambre : Résine végétale fossile, âgée de plus de un million d'années. Il ne faut pas la confondre avec l'ambre gris, sécrétion du cachalot utilisée comme matière première dans la parfumerie. Outre des bijoux (bracelets, pendants d'oreilles, colliers et broches), divers objets sont sculptés en ambre (bouddhas, objets d'art populaire indien, breloques).

Améthyste : Quartz violet, diaphane (améthyste gemme) à translucide (racie d'améthyste). La vertu attribuée à l'améthyste est celle de protéger contre l'ivresse (en allusion à sa couleur violette, comparable au vin).

Amétrine : Quartz qui juxtapose la couleur de l'améthyste à celle de la citrine. Son nom est formé par la combinaison d'améthyste et de citrine. Cette variété est aussi appelée quartz améthyste, citrine, quartz citrine améthyste, trystine, améthyste dorée.

Amorphe : (=sans forme). Se dit d'une substance non cristallisée.

Amphibole : Groupe de minéraux silicatés riches en magnésium, calcium, fer, souvent allongés, voire fibreux, formant des roches particulières, typiques du métamorphisme régional (amphibolites).

Aragonite : Une forme cristalisée de carbonate de calcium que l'on trouve dans la nacre.

Arrondir un diamant : Lui donner une forme ronde en l'usant avec du bort.

Aventurine : Quartzite contenant des paillettes de mica ou d'hématite. L'aventurine est probablement la seule gemme dont le nom résulte de celui d'un produit manufacturé. Un verre de Murano (Venise) contenant de fines paillettes de cuivre disposés "à l'aventure" (a l'avventura). L'aventurine la plus appréciée est la verte. Elle provient des environs de Madras et de Myosore en Inde, mais aussi du Brésil. Outre qu'elle est employée en bijouterie (boules, cabochons), elle est sculptée en objets de vitrine dont l'aspect peut parfois évoquer le jade.

haut

B

Bague de fiançailles : La bague de fiançailles est un bijou d'ornementation porté au doigt. Comme son nom l'indique, elle est offerte le jour des fiançailles ou en d'autres mots, au jour de la déclaration d'intention de mariage. Les fiançailles désignent généralement une décision de mariage et la bague offerte à cette occasion matérialise parfaitement cet évènement hautement symbolique. Une bague de fiançailles offerte, symbole de l'attachement et de l'amour témoigné par le fiancé.

Bague diamant : La bague diamant est un bijou d'ornement que l'on porte enfilé sur un doigt. Outre sa fonction à valeur esthétique, la bague diamant pour homme ou femme détient des valeurs symboliques fortes. Ainsi, on offre volontiers une bague diamant à un être cher, pour lui signifier son attachement ou son amour. La bague diamant est souvent offerte lors de la célébration d'une date importante : Un mariage, un anniversaire, la fête des Mères ou des Pères, etc... Composée en général d'or blanc, jaune ou rose 18 carats, elle est montée d'un ou plusieurs diamants. La bague diamant reste un classique très apprécié au sein du monde de la bijouterie joaillerie.

Bague homme : La bague homme est un bijou d'ornementation que l'on porte enfilé au doigt, se destinant à l'homme. Concernant le secteur de la bijouterie joaillerie, la bague homme est généralement constituée d'or 18 carats ou encore de platine. La bague homme est portée pour ses qualités esthétiques. Elle possède en outre des fonctions importantes : Sociale, identitaire, religieuse et sentimentale...

Béryl : Aluminosilicate de béryllium, appartenant au système hexagonal (aigue marine, émeraude, goshénite, héliodore, morganite).

Bezel : Facette d'un diamant taille brillant, située entre deux coins.

Biwas : Perles de culture d'eau douce très haut de gamme, en provenance du lac japonais Biwa.

Blister (perle) : Une perle cultivée autour d'un nucléus, collé sous le manteau, à l'intérieur de la coquille d'un mollusque.

Brèche : Roche constituée de fragments anguleux cimentés entre eux.

Brillant : Diamant rond taillé en taille brillant, si le contexte n'est pas ambigu.

Brillant (taille) : Taille dans laquelle les facettes principales occupent toute la hauteur de la couronne et de la culasse.

Brillanter : Tailler les dernières facettes d'une taille brillant. Par extension, placer de telles facettes sur les bords d'une lame minérale (brillanter une rouelle, brillanter une pierre à portrait).

haut

C

Calibre : Lame de métal percée de trous de diamètres croissants, permettant d'estimer la masse de diamants ronds taille brillant.

Calibrer : Ajuster les dimensions d'une petite pierre afin de la placer exactement au sein d'un pavé, par exemple en serti invisible.

Calcédoine : Fibres de silice cryptocristallines formant une masse fibreuse concrétionnée, translucide, de couleur uniforme.

Camée : Agate rubanée sculptée en bas relief, de sorte que le sujet se détache en clair sur un fond sombre.

Carat (métrique) : Unité légale de masse valant 2dg employée dans le commerce des diamants, perles, pierres précieuses et fines. Unité tolérée du titre de l'or dans un alliage, valant 1/24e, orthographiée alors Karat.

Carborundum : Carbure de silicium utilisé comme abrasif en raison de sa dureté (9 1/2).

Champlevé : Ouvrage émaillé où de l'émail a été coulé dans les alvéoles creusées dans le métal de l'objet réalisé.

Chaton : Tête d'une bague comportant un serti à griffes entre lesquelles on fixe une pierre. Ce terme est employé pour désigner, dans le langage courant, l'ensemble formé par le serti et la pierre.

Chevron : Dans une gemme, zone colorée formant un V.

Chrysobéryl : Aluminate de béryllium, orthorhombique, ainsi nommé à la fin du XVIIIe siècle (alors qu'il était considéré comme variété de chrysolite) par allusion à sa couleur (khrusos, or) et à sa brilance (bérullos, béryl , c'est-à-dire pierre brillante)(Voir aussi Alexandrite, oeil de chat).

Clivage (plan de) : Plan selon lequel un cristal peut se fendre facilement.

CIBJO : Confédération Internationale de la Bijouterie Joaillerie, Orfèvrerie, des pierres précieuses et fines, des perles fines et de culture et des activités qui s'y rattachent.

Citrine : Quartz jaune à brun-jaune.

Cloisonné : Ouvrage de métal sur lequel des alvéoles ont été aménagées au moyen de petites lamelles métalliques soudées. Les cavités sont ensuite comblées par de l'émail fondu ou des gemmes ajustées à la demande.

Clôture : Facette triangulaire située sur la couronne près du feuilletis d'une gemme de couleur en taille brillant ou en taille mixte.

Conchioline : Colle organique dans la nacre retenant les plaquettes d'aragonite ensemble. On retrouve ces compositions similairement dans les cheveux humains et les ongles.

Corindon : Oxyde d'aluminium cristallisé dans le système hexagonal (voir aussi rubis et saphir).

Cornaline : Calcédoine rouge dont le nom, traditionnellement rapporté à cornus, cornouiller, par allusion à la teinte de la pulpe de la cornouille, semble plus probablement issu de Cornus, port de Sardaigne.

Couronne : Partie supérieure d'une gemme facettée.

Corail : Sécrétion calcaire constituant le support d'une colonie de polypiers marins de la famille des corallium.

Cristal de roche : Quartz transparent incolore.

Culasse : Partie inférieure d'une gemme.

haut

D

Débruter : Ébaucher la forme d'un diamant à l'aide d'un autre diamant. Dans le cas d'une taille brillant ronde, le diamantaire utilise un tour à débruter constitué d'une tige horizontale en rotation sur laquelle est fixée la pierre travaillée.

Degré : Facette allongée parallèlement au bord de la pierre, dans une taille à degrés.

Dentelle : Petite facette triangulaire située autour de la table d'une gemme de couleur en taille brillant ou en taille mixte.

Diamant : Carbone cristallisé dans le système cubique comportant fréquemment des traces d'azote et parfois de bore.

Dichroïsme : Propriété de certains cristaux uniaxes de présenter une coloration différente dans la direction de l'axe optique et perpendiculairement à cette direction.

Dichromie : Se dit d'un cristal présentant deux couleurs différentes.

Dop : Support sur lequel un diamant est fixé, soit à l'aide de pinces (dop mécanique), soit dans un alliage plomb-étain (dop à soudure), en vue de placer une de ses facettes sur une meule (taille, ou polissage).

Doublet : Pierre d'imitation obtenue en assemblant par des surfaces planes, au moyen de glus diverses, deux ou trois matières (doublets, triplets, quadruplets).

Dure (pierre) : Pierre ornementale de dureté supérieure à 5.

haut

E

Écaille : Sécrétion kératineuse dermique qui forme la carapace des tortues de mer.

Écailleux : Se dit de la cassure d'un minéral, quand la surface de ses fragments présente de petites écailles, ou esquilles.

Égrisée : Poudre de diamant soit naturel, soit synthétique, utilisée comme abrasil.

Émeraude : Béryl vert chromifère (règle de la CIBJO, décret du 29 novembre 1968).

Émeri : Poudre de corindon utilisée comme abrasif.

Épithéliale (cellule) : Au sein d'un mollusque, c'est la cellule du manteau responsable de la sécrétion de nacre.

Étoile : Facette triangulaire située autour de la table d'un diamant taille brillant.

haut

F

Facette : Face plane obtenue par le lapidaire ou le diamantaire en usant une gemme.

Facetter : Tailler à facettes une pierre précieuse en la mettant en contact avec un disque rotatif enduit d'abrasif qui use la pierre par le simple jeu du frottement.

Faciès : Aspect d'un cristal dans sa forme naturelle. Aspect de la forme d'inclusions.

Fenêtre : (1) Facette taillée sur une gemme brute pour permettre d'en étudier l'intérieur. (2) Dans un spectre optique, zone non absorbée (ex: fenêtre bleue des rubis).

Feuilletis : Bord, situé entre la couronne et la culasse, d'une gemme taillée, autre que le diamant.

Feux : Effets colorés dus à la dispersion de la lumière (cas du diamant), ou dus à des interférences lumineuses (cas de l'opale).

Fine (dans l'acceptation de qualité supérieure) : Se dit en France des perles naturelles et des pierres naturelles employées en joaillerie, à l'exception des diamants, émeraudes, rubis et saphirs, dénommées pierres précieuses.

Fluorite : Fluorure de calcium, cristallisant dans le système cubique.

haut

G

Givre : Félure dans un cristal.

Glochidia : Larve de moules d'eau douce.

Gonade : Organe reproducteur d'un mollusque. Il produit des ovules (via les ovaires) chez les femelles et les spermatozoïdes (via les testicules) chez les mâles.

Grain : Unité tolérée de masse valant 0,25 carat, principalement utilisée pour les perles fines ainsi que pour les pierres précieuses.

Grenat : Famille de silicates de structure cristalline cubique (voir almadin, démantoïde, grossulaire, pyrope, spessartite).

H

Halefis : Facette triangulaire située en bordure de la couronne ou de la culasse d'un diamant taillé en brillant.

Huit (mise en ) : Seconde opération de l'ébauchage d'un diamant taille brillant.

Hématite : Sesquioxyde de fer cristallisant dans le système hexagonal. Ce nom fut donné en raison de la couleur rouge sang que laisse son trait sur la porcelaine poreuse.

haut

I

Inclusion : Tout accident visible dans une gemme (corps étranger, zonage, couleur, glace, etc). Les inclusions sensu-strito peuvent être antagéniques, syngénétiques ou post-génétiques.

I.D.M.A : International Diamonds Manufacturers Association : Association Internationale des Tailleries Diamantaires.

Intaille : Pierre dure gravée en creux, destinée notamment à usage de sceau.

Isomorphisme : Caractère des substances chimiques qui ont même structure cristalline (exemple: grenat et yag).

Ivoire : Sécrétion phosphatée constituant les défenses de l'éléphant. L'ivoire des défenses d'autres mammifères (hippopotame, morse, naval, sanglier, cachalot), de même que celui des défenses fossiles de mammouth, est également utilisée, mais sa provenance animale doit alors être précisée.

haut

J

Jade : Pierre ornementale dure et tenace, en général de ton clair, finement ou très finement grenue, qui peut être une amphibolite à actinote et trémolite constituée en grande partie de ces minéraux (jade-néphrite), ou une pyroxénite à jadéite constituée en grande partie de pyroxène.

Jais : Variété de lignite provenant de la carbonification de débris de conifères.

Jaspe : Roche siliceuse ornementale. Le jaspe est une roche massive, opaque, à grain fin, qui contient plus de 80% de quartz microcristallisé associé à d'autres minéraux, en particulier des oxydes de fer. Ses couleurs : rouge, vert.

Jardin : Dans une émeraude, givres secondaires dont la faciès évoque des cultures horticoles.

Joaillerie : La joaillerie représente l'ensemble des techniques artistiques visant à concevoir et fabriquer des bijoux de grande qualité élevés au rang de joyaux. Ces bijoux haut de gamme sont composés de métaux précieux tels que l'or ou le platine et couplés avec des pierres précieuses telles que les diamantsrubissaphirs et émeraudes, sans oublier les perles. Lorsqu'on évoque desbijoux de joaillerie, on fait référence aux colliers en diamants ou perles de luxe, les bagues et solitaires montés de pierres précieuses au centre et pavés de diamants autour. La pierre centrale peut se substituer à une perle si celle ci est de grande valeur. Les pendentifs, boucles d'oreilles et autres bijoux suivent cette même logique de qualité toujours très élevée.

haut

K

Kunzite : Spodumène gemme de couleur rose lilas parfois très soutenu. Chales Baskerville la nomma ainsi en hommage aux minéralogiste et gemmologue américain G. F. Kunz (1856-1932) qui identifia le premier cette gemme avec le spodumène et développa son utlisation, en particulier chez Tiffany.

L

Laiteux : Se dit des gemmes dont l'aspect blanc opaque évoque celui du lait.

Lapis-lazuli : Roche de composition très variable, dont la couleur à dominante bleue foncée est déterminée par l'abondance de son principal constituant minéral, la lazurite (aluminosilicate de sodium et de calcium riche en souffre).

haut

M

Malachite : Carbonate de cuivre hydraté. Malgré sa fragilité (dureté 3,5 à 4), la malachite est , pour sa gamme étendue de tons verts harmonieusement répartis en zone concentriques, une pierre ornementale appréciée.

Mohs : Echelle empirique de "dureté" pour classer la résistance aux rayures des corps et minéraux par ordre croissant (1. talc; 2. gypse; 3. calcite; 4. Fluorite; 5. apatite; 6. orthose; 7. quartz; 8. topaze; 9. Corindon; 10. diamant. Un minéral rayé par le quartz et rayant l'orthose est de dit de dureté Mohs 6 1/2.

Monture : Ouvrage de joaillerie se destinant à recevoir des perles et des pierres.

Monture fermée : Ouvrage de joaillerie comportant une plaque métallique ne permettant pas à la lumière de pénétrer par la culasse de la pierre.

haut

N

Nacre : Sécrétion calcaire du manteau des mollusques, constituant l'intérieur de leur coquille.

Nuageux : Se dit d'une gemme dont la transparence est trouble.

O

Or : (Au), du latin aurum a donné aurifère (qui porte, contient de l'or). À l'état naturel, l'or se trouve sous la forme d'inclusions au sein de roches, de pépites, paillettes ou de dépôts alluvionnaires.

Or blanc : L'or blanc (ou or gris) est un alliage composé d'or pur couplé à d'autres métaux tels que le palladium, le cuivre et le zinc + rhodiage. Ces autres métaux sont utilisés pour masquer la couleur jaune de l'or.

Or jaune : L'or jaune est un métal naturel et inaltérable. Il est donc très résistant. En bijouterie joaillerie, on utilise de l'or pur à 24 carats mélangé à d'autres métaux dans le but d'augmenter sa rigidité. Il se forme ainsi de l'or à 18 carats, idéal pour les compositions de parures.

Orient : Eclat résultant d'interférences d'ordre supérieur (perle, nacre).

haut

P

Paillon : Feuille d'or, d'argent ou de cuivre parfois coloré, placée sous une gemme ou une imitation pour accroître leur apparente vivacité ou modifier leur couleur.

Perle : Concrétion calcaire spérolithique sécrétée par le manteau de certains mollusques, notamment les méléagrines (huîtres perlières) en mer et les unios (mulettes ou moules d'eau douce) en lacs et rivières.

Perle de culture : Perle formée grâce à une intervention humaine, durant son processus de formation naturelle. Les perles de culture ont l'aspect de billes de formes sphériques. Produites par des mollusques perliers, les perles sont partiellement ou entièrement composées de nacre. Lorsque les perles sont entièrement constituées de nacre (à 100%) , on évoque les perles d'eau douce. Lorsque les perles sont assorties d'un noyau, on fait allusion aux perles Akoya, perles de Tahiti ou d'Australie. Les perles dite de culture ou perles cultivées, sont obtenues via une intervention humaine concistant à insérer un irritant à l'intérieur des huîtres. L'insertion d'un corps étranger au sein des coquilles met en oeuvre un mécanisme naturel d'auto-défense produisant de la nacre pour recouvrir le corps étranger.

Perle de Tahiti : Les perles de Tahiti sont produites par des mollusques perliers (nommés Pinctada margaritifera) et proviennent généralement de Polynésie. Une des caractéristiques de ces huîtres perlières est qu'elles possèdent des lèvres de couleurs noires. Pour produire des perles de Tahiti, on a doit d'abord greffer des huîtres perlières porteuses. Au moment des greffes, on incise délicatement les gonades des mollusques (organes reproducteurs des huîtres) afin d'y insérer un greffon (petit morceau organique issu du manteau d'une autre huître). La seconde étape de l'opération conciste à déposer un nucléus (en forme de bille blanche. Le nucléus est fabriqué à partir d'une moule d'eau douce du Mississippi). Ce nucléus qui vaêtre progressivement recouvert de nacre, va constituer le noyau des futures perles de Tahiti. Une gestation moyenne de 3 ans est nécessaire pour que les perles de Tahiti parviennent à maturité. Les perles de Tahiti constituent l'une des 4 familles de perles : perles d'eau douce, perles Akoya, perles de Tahiti et perles d'Australie.

Perle fine : Perle formée sans aucune intervention humaine.

Point : Centième partie du carat (expression anglaise).

Poire : Perle ou pierre en forme de poire.

Précieuse (pierre) : Cristal résistant aux agressions usuelles (choc, rayure, chimie), et donc "noble" au sens moyenâgeux du terme. Toute pierre gemme, de valeur, sauf en France, où le décret du 29 nov 1968 a limité l'emploi de ce terme aux diamants, rubis, saphirs et émeraudes.

haut

R

Rondis (ou rondiste) : Bord d'un diamant taillé, situé entre la couronne et la culasse.

Rubis : Minéral naturel de la famille des corindons rouges. Pierre précieuse utilisée en joaillerie, sa couleur est générée par la présence d'oxyde de chrome. Sa dureté sur l'échelle de Mohs est de 9.

haut

S

Saphir : Minéral naturel de la famille des corindons bleus.

Semence (de perles) : Très petite perle dont le diamètre est inférieur à 2mm.

Serti (clos) : Fixation d'une gemme taillée sur un bijou à l'aide d'une lamelle métallique qui enserre complètement son feuilletis (ou son rondiste).

Serti (à grains) : Fixation d'une très petite gemme sur un bijou à l'aide de métal levé sur son support et rabattu sur elle comme un granule.

Serti (à griffes) : Fixation d'une gemme taillée sur un bijou à l'aide de quelques tiges métalliques rabattues qui pincent (griffent) son feuilletis (ou rondiste).

haut

T

Table : Facette constituant la partie supérieure d'une gemme facettée.

Taille : Pierre facettée : Une taille brillant est une gemme taillée en brillant.

haut

U

Uvarovite : Grenat calcite chromifère.

haut

V

Verre aventuriné : Verre dans lequel sont dispercées de nombreuses paillettes de cuivre, principalement triangulaires.

Vitreux (éclat) : Eclat peu vif similaire à celui du verre ou du quartz. Sont de même envisagés des éclats adamantin (du diamant), résineux (de l'ambre), soyeux (de gypse fibreux comme l'albâtre), nacré (de la nacre), mat, gras, etc. .

haut