Remise -10% j-au 30/11/2014 (bijoux de 800€ et +). Livraison offerte pour Noël
Remise -10% j-au 30/11/2014 (bijoux de 800€ et +). Livraison offerte pour Noël

Perles d'eau douce - Guide et histoire de la perliculture en Chine

Perles de culture d'eau douce de Chine

Le pays des perles d'eau douce

Collier perles de culture d'eau douceLa marque Gemperles

Plus qu'une simple marque de bijoux, La Maison Gemperles est l'accomplissement d'un voyage menant directement aux sources des productions perlières et autres gemmes de qualité.

Perles de Chine

La Chine, l'exotisme incomparable de l'immense Empire du Milieu, son histoire mouvementée et ses paysages poétiques fascinent et déroutent tout autant. Les témoins encore omniprésents d'une culture millénaire, comme la grande muraille, la Cité Interdite ou le Temple du Ciel, séduisent et impressionnent les voyageurs depuis l'époque de Marco Polo.

Avec l'étendue de ses côtes et un grand nombre de rivières, c'est un grand producteur de perles mais surtout de perles d'eau douce.
On cite des cadeaux de ce type de perles dans le livre du roi Shu, en 2350 av. JC. La province de Che-Kiang a été longtemps réputée pour ses grandes perles.

Premiers produits perliers

Histoire de la formation des perles

Depuis l'Antiquité, le goût pour les perles a incité les hommes à essayer de découvrir l'origine de ces gemmes et à intervenir dans leur formation. Par ailleurs, depuis des temps reculés, les Chinois ont trouvé des techniques qui leur permettaient d'obtenir à leur gré des produits perliers sous forme de figurines nacrées. Beaucoup plus tard, aux XVIIIe et XIXe siècles, des chercheurs européens ont tenté de reproduire des expériences semblables.

Or, tant les procédés orientaux qu'occidentaux ont été pratiqués d'abord (et pendant longtemps) dans des espèces de mollusques d'eau douce, sans avoir pour base des connaissances scientifiques. Une autre caractéristique commune était la mauvaise qualité des produits des premières expériences de perliculture, ce qui les rendait difficilement comparables aux perles naturelles, dites aussi perles fines, recueillies au fond de la mer.

Aux prémisses de la perliculture

Culture moderne des perles

Ces imparfaites et empiriques expériences ont été un des principaux antécédents de la perliculture contemporaine. Les résultats de ces premiers essais de culture de perles ont aussi permis des progrès considérables dans la formulation des théories scientifiques qui ont décelé le processus de la formation des perles et ont permis, par la suite, la production contrôlée de perles fines cultivées dans différentes espèces.

Les tentatives pour produire des perles dans les mollusques d'eau douce datent du XIIIe siècle. Ces perles étaient produites par un procédé semblable à celui mis en pratique par les anciens chinois pour obtenir des figurines recouvertes de nacre dans les mollusques d'eau douce. Les Chinois attribuent la découverte de la production des perles dans les mollusques d'eau douce à un natif de Hou-Tcheou-Fou nommé Ye-Jing-Yang.

Hou-Tcheou-Fou

Manufacture de perles

Manufacture de perlesJadis, cette industrie était un monopole limité à un certain nombre de villages et de familles. Cette pratique a aussi été connue en Chine méridionale, en particulier aux alentours de Canton. Il existait dans le village de Hou-Tcheou-Fou une manufacture de ces perles. Aux alentours de cette ville se trouvaient de nombreux lacs et étangs dont la profondeur de 1 à 2m et dans lesquels, au moment de la saison sèche, on amenait de l'eau grâce aux canaux qui sillonnaient le pays. Dans ces lacs vivait une mulette qui atteignait une grande taille.

Ces animaux (mulettes d'eau douce) étaient recueillis en avril et en mai et ouverts d'une manière très adroite par les enfants qui les maintenaient entrouverts à l'aide d'un petit morceau de bambou. C'est alors que les Chinois introduisaient entre la face interne de la coquille et le manteau des corps étrangers de nature variée (des chapelets de 5 ou 6 sphères de nacre, des grains de plomb, des grains de sable ou des figurines de Bouddha).

Environ 10 mois plus tard, les Chinois pêchaient les mollusques ainsi parqués. Les objets qui avaient été introduits dans le corps des mollusques étaient recouverts d'une pellicule nacrée très mince qui donnait, en particulier aux sphérules de nacre, un aspect extérieur qui rappelait beaucoup celui d'une perle.

Si on laissait les mollusques plus longtemps dans l'eau, les perles obtenues étaient plus belles et mieux recouvertes. Le temps maximum qu'elles pouvaient y rester sans être pêchées était de 3 ans. Plusieurs millions de ces mulettes étaient vendues chaque année à Hou-Tcheou-Fou (province de Kiang-Sou), telles qu'elles étaient pêchées dans les étangs, ou bien travaillées à l'aide d'une fine scie en découpant la coquille le plus près possible de la perle ou de la figurine de nacre que l'on voulait isoler. Ces formations nacrées étaient les plus connues parmi les Chinois, mais elles n'étaient pas les seules qui existaient chez eux. Il semble qu'ils aient développé le même procédé sur des méléagrines.

Perles de culture d'eau douce

Les perles du Yang Tse Kiang

Perles de culture aux couleurs multiplesDelta perlier

Notre voyage au sein des perles d'eau douce démarre par cet itinéraire parsemé d'images envoutantes, nous longeons les flots du plus long fleuve de Chine, le Yang-Tze-Kiang pour nous rendre jusqu'aux fermes perlières, dans le delta très préservé où se cultivent ces perles de culture. C'est là que tout commence.

Perles de lacs et de rivières

La perle est une petite sphère de nacre, sécrétée par certains mollusques pour neutraliser des corps étrangers comme les grains de sable, les parasites, insinués entre le manteau et la coquille.

Les perles de culture d'eau douce produites dans les lacs et rivières chinoises pour la plupart, sont aujourd'hui à l'honneur dans les vitrines des joailliers. Ces moules sont en fait des avicules de grandes tailles, jusqu'à 20cm, fixées par leur byssus par 10 à 20m de fond.

Structure des perles

Quelle qu'en soit l'origine, les perles ont toutes la même structure. Elles sont, en effet, formées de couches concentriques de nacre disposées autour d'un noyau central correspondant au corps étranger, suivant un processus toujours identique.

La perle naturelle, un joyau des mers né d'un grain de sable égaré par hasard dans un coquillage. Comment forcer le hasard ?

Greffe huitre perlesProcédé des perles de culture

Le japonais Kokichi Mikomoto était le premier à découvrir le secret de la formation des perles en introduisant sous le manteau des huîtres perlières de petits fragments de nacre entourés de débris de manteau d'un autre individu.

Il a inventé le procédé de culture des perles d'Akoya qui est aussi utilisé pour la production des perles en Chine, en Asie du Sud Est, en Australie et en Polynésie.

Perle naturelle et perle de culture ne présentent aucune différence, toutes deux étant produites par une méléagrine. Il faut compter au moins trois ans pour qu'une perle soit commercialisable.

La nacre

Collier de perles blanchesLa nacre constitue la couche interne de la coquille. Tirant son nom du mot persan nakkar, qui signifie " ornement chatoyant ", la nacre se compose de cristaux de carbonate de calcium déposés au sein d'un réseau de matière organique, le tout disposé en lamelles.

C'est à cette organisation lamellaire, créant des phénomènes optiques d'interférence, que la nacre doit son aspect irisé.

Culture des perles d'eau douce

L'enrichissement récent des méthodes et des techniques d'élevage a conféré à la perle de culture d'eau douce d'exceptionnelles qualités en terme d'orient et de lustre. Sa culture devenue très sélective est le fruit de longues recherches menées par les scientifiques japonais.

Ces dernières années, les scientifiques ont réussi à sélectionner des moules dotées de perles de qualité de plus en plus supérieures. Aujourd'hui, les moules sélectivement élevées produisent des perles remarquables.

Notions de base pour procéder à un bon achat de perles

Le plus important est de vérifier l'éclat de la perle. Ensuite, en second lieu, c'est sa forme qu'il faut scruter.

Et pour un examen plus approfondi, il faudrait regarder la régularité de sa surface. C'est à partir de ces trois critères qu'on fixe son prix.

 

BIJOUX PERLES D'EAU DOUCE

 

Perles de culture < ARTICLE PRÉCÉDENT ARTICLE SUIVANT > Critères de valeur