Fermer

Vente aux enchères de perles de culture Akoya

30 juillet 2014 1589 Views

Le temps s’écoule et il faut bien six longues années entre le début des élevages de perles Akoya jusqu’à leurs ventes aux enchères.

 

Les ventes, parlons en… Elles sont la récompense suprême de tous les efforts accomplis ainsi que des difficultés surmontées par les fermiers perliculteurs.

 

Les acheteurs de perles Akoya ont deux mois pour les acquérir. S’en suit une année supplémentaire pendant laquelle les négociants vont procéder à un triage ultime.

 

Le classement définitif s’effectue selon ces paramètres :

 

- La taille (en millimètre)

- La forme (ronde, semi ronde…)

- Le lustre (niveau de brillance)

- L’épaisseur du revêtement (nacre)

- La surface (présence d’imperfections ou non)

- La couleur (blanche, dorée, grise…)

 

Se basant sur ces critères de qualité, le haut de gamme correspond à moins de 5% du stock total (c’est peu). A côté de cela, on élimine encore 45% de la production, une production qui apparaît incommercialisable.

 

Le reste, environ 50%, de qualité moyenne à bonne, est vendu via divers canaux de distributionLes perles akoya (ou perles de culture akoya) sont ainsi acquises par ces négociants qui les revendent eux-mêmes au sein de salons internationaux (de joaillerie).

 

Les perles akoya sont présentées au sein de lots et montées en rang (On les nomme « chokers » et comportent des variations de perles d’½ millimètre sur chaque rang).

Partager