Perles de culture sans noyau

30 juillet 2014 58 Views

Des perles de culture sans noyau ? Oui vous avez bien entendu. Ce genre de culture, particulier il faut le dire, est utilisé en milieu d’eau douce. Il démarra au Japon au sein du célèbre lac Biwa. (Biwa se dit Biwa-Ko en japonais et signifie lac). Il se trouve au centre de la préfecture de Shiga). Les perles de culture sans noyau sont de facto nommées perles Biwa.

 

Les premiers essais fructueux sont apparus aux alentours des années 20 sur ce lac. Pour cela, on a utilisée des mollusques bivalves répondant au nom scientifique de « Hyriopsis Shlegeli »… On y a encore recours de nos jours.

 

De couleur noires et de tons verts, ce mollusque peut atteindre jusqu’à 20cm de diamètre. Il est inoculé avec des sécrétions de limbes d’épithélium et de fait, aucun noyau ne se trouve parmi les perles de culture récoltées.

 

En principe, on produit une dizaine de perles de la sorte mais dans certains cas, on peut aller jusqu’à 20, tout dépendra du diamètre du mollusque ainsi que de son sac perlier.

 

En deux à trois ans, on récolte des perles de culture en forme de grains de riz mesurant autour de 7mm.

 

C’est une chance car cette huître possède un rendement élevé… jusqu’à 60% de réussite lors de la récolte…

 

De nos jours, la production de perle sans noyau accuse une forte baisse due à une pollution excessive du lac… ce qui fait la part belle à la Chine !

Partager