EN DÉCEMBRE : Transport Offert ♦ Bijoux en Promotion ♦ Livraison avant Noël Garantie pour toute commande jusqu'au 4 décembre
EN DÉCEMBRE : Transport Offert ♦ Bijoux en Promotion ♦ Livraison avant Noël Garantie pour toute commande jusqu'au 4 décembre

Sertissage - Type, technique de serti bijouterie - Sertir un bijou

Fermer

Technique de sertissage des diamants et autres pierres précieuses

Sommaire : Définition du sertissageLe sertissage chez GemperlesTypes de sertiSchémas des différents sertis

Définition du sertissage

En bijouterie joaillerie, le sertisseur (un artisan joaillier spécialisé) a la tâche de fixer les diamants et autres pierres précieuses sur le bijou (une bague, un pendentif...). Il réalise ce que l'on appelle la mise en pierre. Il n'est bien sur point concevable de coller les pierres à la monture, celles-ci tomberaient irrémédiablement.

On a donc recours à des techniques plus complexes où l'élément métallique de la monture (en or, argent, platine..) vient jouer le rôle de fixateur. Le sertisseur vient ajuster le positionnement de la pierre à l'aide d'un outil spécialisé que l'on nomme onglette.

Le sertissage chez Gemperles

Tous nos sertissages sont exclusivement réalisés par nos artisans joailliers. Un serti que nous voulons parfait, pour augmenter encore un peu plus la luminosité naturelle de la pierre. Pour atteindre un tel résultat, Il est primordial que le serti soit réalisé dans les meilleures conditions.

Gemperles met en oeuvre l'ensemble de son savoir-faire et puise au sein d'une palette de techniques étendues pour ajuster et sertir à la main tous nos bijoux. Inspirations créatives, exigences techniques, défis sont les dénominateurs communs de nos sertisseurs. 

Types de serti

sertissage à 4 griffes Sertissage closIl existe différentes techniques de serti. Nous en recensons quelques-une ici :

  • Serti griffes
  • Serti grains
  • Serti clos
  • Serti masse
  • Serti rails
  • Serti clous
  • Serti à brides
  • Serti illusion
  • Serti invisible
  • Serti LS
  •  

    Serti griffes

    Mode opératoire concistant à enserrer des gemmes (tels que le diamant, rubis, saphir, émeraude...) entre plusieurs tiges métalliques nommées griffes. Utilisant une fraise, le sertisseur réalise une portée, griffe par griffe, que l'on viendra ensuite rabattre en ergots sur le feuilleti de la pierre. Les griffes viennent ainsi fixer la pierre de façon durable et très solide. Cette méthode est couramment utilisée pour les solitaires ou encore les bagues de fiancaille. Ce serti peut comporter entre 2 et 8 griffes au maximum.

    Serti grains (et micro-sertis)

    Ce serti de réputation robuste est également appelé pavage. Il est adapté aux petits diamètres de pierres présentant des tailles identiques.

    Réalisé à l'aide d'une fraise, il conciste à pousser des petits copeaux de métaux (du bijou) via une échoppe coupante (le burin) tout en s'assurant de ne pas désolidariser sa masse métallique. Le sertisseur extrait ensuite des grains (petites griffes) du métal pour les rabattre ensuite sur le feuilleti de la pierre. La pierre est ainsi fermement maintenue, elle est littéralement bloquée. Finitions à l'échoppe.

    Serti clos

    Méthode de serti ancienne et très solide, le serti clos consiste à ceinturer la pierre d'une feuille de métal. On utilise pour cela une fraise ou encore une lime de bijoutier. On rabat ensuite le métal à l'aide d'une marteleuse (marteau mécanique) sur l'ensemble du périmètre de la pierre. Celle-ci se solidarise littéralement au métal, elle forme ainsi un ensemble à l'unisson. Ce serti est idéal contre l'usure du temps. Finitions à l’échoppe.

    Serti masse

    Le serti masse est semblable au serti clos du point de vu de sa réalisation. La différence essentielle réside au niveau de la pierre (un diamant de taille brillante, forme ronde). Son placement est véritablement à fleur de métal et non pas légèrement réhaussé comme pour le serti clos. Le serti masse est en vogue car il est très robuste, notamment pour les chevalières hommes.

    Serti rails

    Le serti rail (communément utilisé pour les bagues, alliances) consiste à enchâsser une ou deux rangées de pierres (diamants et pierres précieuses) entre deux rails métalliques (le métal de la monture). Le métal, ensuite rabattu à l'aide d'une marteleuse (marteau mécanique), vient maintenir les pierres en les enserrant.

    Serti clous

    Technique généralement employée pour les pavages (ensemble composé de plusieurs pierres). Le serti clou conciste à souder une tige métallique (de format plus gros que les traditionnelles griffes) à la monture du bijou et à y placer autour les pierres (en général, 4). Le clou est ensuite coupé et limé au niveau des pierres. Le marteau mécanique vient achever la procédure en écrasant le clou et venant ainsi maintenur solidement les pierres. Le clou est finalement boulé via l'utilisation d'une fraise.

    Serti à brides

    Inventé par Francis Chirol, un fil est placé entre deux pierres exerçant une pression latérale sur les deux pierres (ref 1); universellement connu pour les alliances, est également utilisé pour d'autres bijoux.

    Serti illusion

    Serti concistant à créer une simulation de pierres via l'utilisation du métal. Utilisation d'outils spécisalisés tels que la fraise, l'échoppe. On applique enfin un traitement au rhodium visant à augmenter l'effet de brillance.

    Serti invisible (ou serti mystérieux)

    Méthode de sertissage créée par la Maison de joaillerie Van Cleef et Arpels. Cette technique de serti est intéressante puisque ici, le métal vient s'effacer (il devient lilttéralement invisible) devant la pierre et permet de la mettre infiniment en valeur. Ce serti peut être utlisé pour des pierres dites calibrées car dans le principe, on les imbrique les unes aux autres. Le résultat est alors édifiant : On visualise différentes rangées de pierres sans métal apparant.

    Serti LS

    Technique de serti récemment brevetée par une société française. Elle consiste à encercler la pierre précieuse via une légère bordure métallique. Pour cela, on a recours à un outil spécialisé. L'empreinte déposée par cet outil dévoile alors une matière d'un éclat remarquable.

    Schémas des différents sertis

    Serti griffesSerti grains (micro-serti)Serti closSerti railsSerti grains (petites griffes)