EN DÉCEMBRE : Transport Offert ♦ Bijoux en Promotion ♦ Livraison avant Noël Garantie pour toute commande jusqu'au 4 décembre
EN DÉCEMBRE : Transport Offert ♦ Bijoux en Promotion ♦ Livraison avant Noël Garantie pour toute commande jusqu'au 4 décembre

Perles de bivalves

Fermer

Perles de bivalves

Les bivalves

Les bivalves, comme leur nom l'indique, appartiennent à une classe de mollusques dont la coquille est constituée de deux parties articulées, qui s'ouvrent ou se ferment autour d'un point pivot. Cette attache peut former une véritable charnière, chaque valve étant dotée d'un ou plusieurs appendices calcaires qui s'emboîtent les uns dans les autres.

Cette classe contient des espèces vitales aux êtres humains pour leur apport en nourriture :

- Les moules,
- Les huîtres,
- Les coquilles Saint-Jacques,
- Les palourdes.

Nutrition de parasites via le filtrage de l'eau

On trouve des bivalves aussi bien en mer qu'en eau douce. Contrairement aux gastéropodes qui sont généralement munis d'une langue râpeuse, la radula, pour arracher et mâcher leur nourriture, le mode de nutrition des bivalves est essentiellement fondé sur la filtration de l'eau. Ceci a son importance, comme on l'a vu dans la formation des perles.

C'est par la filtration que des parasites peuvent être piégés par les bivalves et enclencher un processus qui va aboutir à la formation d'une perle. Les perles sont bien plus fréquentes chez les bivalves que chez les gastéropodes. Cela est directement lié à deux facteurs :

- La filtration est favorable au parasitage des coquillages,
- L'anatomie même des bivalves laisse de la place à la formation des perles.

Bivalves marins des mollusques perliers

Les bivalves marins comprennent les principaux mollusques perliers, ceux qui sont au cœur de l'histoire de la perle. Ces mollusques sont improprement appelés huîtres perlières, car le mot « huître » est en effet strictement réservé aux espèces de la famille comestible des Ostreidae (d'où le nom d'ostréiculture pour désigner la culture de l'huître de table).

Les huîtres comestibles ont une coquille calcaire faite d'une matière non nacrée. Si elles produisent des perles, ce sont des petites concrétions sans grand intérêt pour le grand public.

Pteriidae

Huître perlièrePinctada et Pteria

L'huître perlière fait partie de la famille des Pteriidae. On y trouve deux genres, les Pinctada et les Pteria, qui ont constitué la presque totalité des ressources historiques de perles et sont aujourd'hui à l'origine de la quasi-totalité de la production des perles de culture marines.

Les mollusques de cette grande famille se sont développés tout autour de la planète, surtout dans les régions de mers chaudes, sub-tropicales à équatoriales, et ils portent d'innombrables noms.

Dénomination des huîtres perlières

Chaque pays où ils ont été péchés depuis des temps immémoriaux a développé un vocabulaire propre pour les désigner. Le seul moyen de s'y retrouver est de prendre la dénomination binominale latine des espèces d'après Cari von Linné (1707-1778).

Les savants taxonomistes, qui classent les espèces et leur donnent des noms, ont revu sans cesse la liste des mollusques qui appartiennent aux genres Pinctada et Pteria. Ces travaux nous laissent parfois dubitatifs.

Il serait trop fastidieux de rentrer dans les détails de toutes ces classifications complexes. On peut toutefois se demander si bien des espèces ne sont pas plutôt une seule et même espèce, avec des variations locales.

En partant de cette hypothèse, on peut restreindre la liste à quelques noms importants, ce qui améliore sérieusement la compréhension. À ceux-ci s'ajoutent les noms communs les plus fréquents que nous citerons quand cela s'avérera intéressant.

 

→ PERLES DE MOLLUSQUES BIVALVES : BIJOUX PERLES

 

Mollusques des perles < ARTICLE PRÉCÉDENT ARTICLE SUIVANT > Perles d'ormeau