EN DÉCEMBRE : Transport Offert ♦ Bijoux en Promotion ♦ Large sélection de bijoux garantie pour Noël
EN DÉCEMBRE : Transport Offert ♦ Bijoux en Promotion ♦ Large sélection de bijoux garantie pour Noël

Fermer

Les bijoux en or, meilleurs que l'or en titre

12 mai 2014 1714 Views

« Tout ce qui brille n’est pas forcément de l’or et tout ce qui est or ne brille pas forcément non plus ».

 

L’or, métal constituant une valeur refuge par excellence, se valorise plus efficacement en bijouterie joaillerie que sous forme de titres (sicav) ou lingots. Plus de détails :

 

L'or devance les indices boursiers du CAC  40 mais en même temps, les fonds d’investissements de la branche « métaux précieux et or » affichent des pertes à hauteur de 20%.

Explication de ce paradoxe

Poinçon d'or, tête d'aigleEn fait, les actions de sociétés minières dépendent d’une multitude de facteurs et pas uniquement du cours de l’or intrinsèque. Ainsi, le prix d’une action se calcule en fonction des critères fiscaux, de la gestion et du mangement de l’entreprise, de la politique régionale et nationale, des coûts de recherche et de production et enfin des réserves de matières premières.

 

Vu ainsi, on n’a franchement pas envie d’investir dans l’or en titre. Alors pourquoi ne pas miser sur de l’or d’ornement… j’entends par là les bijoux (voir valeur des bijoux). Il faut savoir que le bijou se porte bien, il ne connaît pas la crise et constitue, par sa préciosité, un bien durable. Il peut se transformer en liquidité si vous en avez besoin et constitue un bien de placement très apprécié. Il y a aussi l’aspect « plaisir » en prendre en considération.
Nos amis suisses et allemands ont suivi ce chemin et en un rien de temps (dernier trimestre 2008), leur demande d’or a gonflé de plus de 500%. Les français aussi car nous détenons, paraît il,  ¼ de l’or privé dans le monde.

 

Un marchand de bijoux anciens témoignent : « La demande de bijoux de qualité est très forte, bien malheureusement, les bons vendeurs se font de plus en plus rare. ».

 

L’offre variée que constitue l’or permet à tout un chacun de posséder un peu de ce métal précieux. Cependant, la plus value n’est pas à la hauteur des espérances sauf cas exceptionnel de bijoux uniques ou pièces connues produites en quantités limités.

 

Dans tous les autres cas, la revente d’un bijou est généralement accompagnée d’une décote, juste parce qu’il n’est plus considéré comme neuf mais d’occasion. Les bijoux acquis dans des grandes surfaces (rayons bijouterie) seront cédés « fondus » selon leur poids et subiront une perte de 20%.  Pour être plus précis, le prix de l’or à la casse s’adjuge environ pour 15,50 euros le gramme.

 

Précisément, le prix à la casse de l’or s’établit actuellement autour de 15,50 euros le gramme.  » A ce prix, certains investisseurs n’hésitent pas à en acheter dans l’optique d’une spéculation future, tant ils sont persuadés d’une logique haussière sur le long terme.

 

Pour les bijoux de grands créateurs, il faut redoubler de patience avant de les voir monter en valeur. Comptez au moins une diminution de 50% lors de leur revente à court ou moyen terme.

 

Miller, un joaillier proposant des modèles plutôt récents, cède une bague Cartier « Love » pour 590 euros… alors que celle ci coutera 980 euros un peu plus loin Place Vendôme.

 

Le conseil du jour : Si vous souhaitez opérer un placement, les acquisitions de bijoux sur la Place Vendôme sont à exclure.

 

Malgré tout, tous les professionnels de l’industrie joaillière admettent le potentiel d’un tel type de placement pour le long terme. Pour la seule année 2008, le Kg d’or se négociait environ 20 000  euros. Les prix chez les bijoutiers joailliers ont largement suivi ce niveau.  Selon ce principe haussier, l’achat d’un bijou neuf reste une bonne affaire dans le temps.

 

Et pour ceux qui ne jurent que par l’ancien, il faudra avant tout privilégier le critère de la qualité. Le temps passant, telle ou telle pièce se raréfie et peut même devenir une pièce de collection. La valeur des bagues « tanks » par exemple, conçues dans les années 40/50,  n’a cessée  d’augmenter depuis leur création.

Achat de bijoux anciens

1. Préférez des bijoux anciens signés à ceux anonymes.

2. Choisissez des modèles ayant marqué une époque et fuyez les grandes séries.

3. Préférez des bijoux réalisés à la main.

4. Etudiez la difficulté et l’originalité du travail.

5. Demandez un certificat d’authenticité réalisé par un expert diplômé.

6. Choisissez avec soin et ne soyez pas pressé pour bien le revendre.

Posted in: Métaux Tags: or
Partager